rhizomecollective.org
Image default
Rencontre

Comment enfin oser draguer une fille ?

Pour beaucoup d’hommes, draguer une fille relève de l’exploit, soit on a le bon filon soit on ne l’a pas, soit on sait draguer soit on ne le sait pas. Draguer est souvent considéré comme une compétence innée qui ne pourrait pas se développer.

Au premier abord je trouve déjà ce raisonnement bizarre : on apprend à marcher, on apprend à manger, on apprend à nager, on apprend à jouer d’un instrument, on apprend à lire, et on ne pourrait pas apprendre à draguer.

Souvent, le problème rencontré par les hommes qui pensent ne pas arriver à draguer est surtout qu’ils n’arrivent pas à aborder une fille, ils ne trouvent pas le moyen d’oser véritablement, ils ont un blocage. Avec l’arrivée des sites de rencontres certains timides se débrouillent mieux que dans la rue pour draguer. C’est logique car on est derrière un écran donc plus d’engager une discussion virtuelle 😀. Mais la vie réelle comment faire  ?

C’est justement ce qu’on va traiter dans cet article : comment surmonter cette peur ? Comment enfin oser draguer une fille ? Suivez le guide.

Identifiez votre blocage pour oser draguer

draguer une filleLa première étape est d’identifier la nature de votre blocage, en clair qu’est-ce qui vous bloque dans le fait de draguer une fille ? Ce peut être le fait de l’aborder, de lui proposer un rendez-vous ou simplement la regarder les yeux dans les yeux, bref le blocage peut apparaître à n’importe quel moment du processus de séduction.

Quel que soit votre blocage, il est primordial de l’identifier en premier lieu.

Ensuite demandez-vous d’où vient ce blocage. Je vous conseille de mettre tout ça sur papier pour le faire sérieusement.

Prenons un exemple : vous n’osez pas aborder la moindre fille dans la rue.

Est-ce dû à un échec dans le passé ? Dans ce cas vous avez probablement transformé une expérience ayant échoué en la peur d’un potentiel échec généralisable à toutes les situations (avant même d’aborder une fille), d’où le blocage pour éviter de revivre ladite situation qui avait provoqué inconfort, malaise, honte…
Peut-être est-ce dû à une peur du râteau ? Ou à une peur du regard des autres ? Ou encore à une peur du jugement de la fille en question ? Ou à la fameuse peur de ne pas savoir quoi dire ou la peur du bégaiement ?

Vous avez remarqué que le mot peur apparaît à chaque fois et c’est normal, la peur est au centre de la problématique.

Pour surpasser votre blocage, il vous faut franchir cette peur en rationalisant la situation.

C’est en effet une peur irrationnelle parce que rien de tout ce que votre esprit imagine ne va se réaliser.

Vous savez quoi ? Dans tous les cas, vous n’allez rien connaître de tout ça : personne ne va vous juger, vous n’avez rien à craindre de quiconque. Vous n’allez pas mourir, vous n’allez pas être baffé, vous n’allez pas avoir la honte de votre vie. Non rien de tout ça ne vous arrivera.

Vous ressentez normalement ce sentiment de peur dans une situation de danger, de situation de vie ou de mort imminente, qui sert à l’origine lorsqu’on se fait attaquer par un tigre à dents de sabre ou autre animal féroce (à l’époque en tout cas).

Le problème est que de nos jours, ce sentiment de peur apparaît dans des situations dans lesquelles il n’y a aucun danger, mais à cause de votre ego qui se sent menacé, vous voyez la situation comme insurmontable.

Pourtant, aborder une fille pour quelque prétexte que ce soit est la chose la plus naturelle qui soit.

Faites comme les jeunes enfants, ils disent systématiquement ce qu’ils pensent sans blocage ou hésitation, juste ce qui leur traverse la tête. Par conséquent, si une fille vous plaît, dites-lui sans détour.

Je conçois que lorsqu’on a un blocage on a de grandes difficultés à être direct avec une fille, pourtant soyez conscient que vous en êtes capable. Ou du moins que vous en serez capable une fois que vous aurez pris conscience de votre blocage et que vous l’aurez anéanti.

Changez de paradigme

Un paradigme est une façon de voir le monde, chaque personne a ses propres paradigmes qui, souvent, entretiennent des croyances limitantes, des barrières mentales qui sont à l’origine des blocages dont on parlait dans la partie précédente.

Par exemple, beaucoup trop de personnes ont un paradigme très erroné de la séduction « Elle est trop belle pour moi », « Je ne peux la séduire que si je suis riche/beau/intelligent »…

Il y en a des milliers comme ceux-là et hélas ça ne touche pas que le domaine de la séduction.
Les personnes qui ont ces paradigmes erronés ont souvent beaucoup de croyances limitantes dans la vie en général « Je ne serai jamais riche », « Je ne suis pas assez intelligent », « Je ne gagnerai pas cette course ».

Bref, vous l’aurez compris, cette façon de penser tue dans l’œuf énormément d’idées, de projets et surtout de succès potentiels.

C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui de comprendre votre paradigme et de le modifier pour le faire correspondre à la réalité, à VOTRE réalité.

Le plus important à retenir de cette partie est ceci : dans la vie, toutes vos pensées finissent par devenir un jour ou l’autre la réalité.

Cela signifie que lorsque vous vous pensez incapable de faire quelque chose (au hasard : aborder une fille), inconsciemment vous allez tout mettre en œuvre pour que vous soyez vraiment incapable de le faire.

Et c’est magique puisque ça se vérifie à chaque fois. Donc forcément vos pensées engendrent des actes qui vont vous conforter dans ces pensées et ainsi de suite : c’est le cercle vicieux de l’échec.

Pensez aux gens qui disent toujours « Je ne vais pas y arriver » ou qui clament haut et fort qu’ils n’ont jamais de chance. Effectivement, pour se conforter dans leurs pensées, leurs actes vont suivre et immanquablement, ils vont échouer sur toute la ligne. Et ils mettent ça sur le dos de la « chance ».

Soyez conscient que le cerveau fonctionne TOUJOURS comme ça et qu’il faut absolument en tenir compte, au risque de voir arriver les effets négatifs ci-dessus.

Nous venons de voir l’aspect négatif de ce mode de fonctionnement du cerveau, heureusement cela marche de la même façon dans l’autre sens.

C’est d’ailleurs le fondement de la méthode Coué que vous connaissez très probablement. Cette méthode consiste à se répéter 20 fois tous les jours « Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux. »

C’est le principe de l’autosuggestion positive c’est-à-dire que le fait de dire quelque chose et de le penser va faire que ça va vraiment se réaliser.

Donc pour ce qui nous intéresse, il va falloir que vous vous preniez en flagrant délit lorsque vous dites par réflexe des croyances limitantes telles que « Je n’arriverai pas à aborder cette fille ».

Soyez vraiment à l’affût de tous ces moments et empêchez-vous de les dire, remplacez-les par les nouvelles croyances qui vous serviront : « Je vais aborder cette fille et je vais passer un bon moment. »

Pensez ce que vous voulez mais pensez-le fort et croyez-y vraiment.
En peu de temps, ces nouvelles croyances vont changer votre vie. Ne les négligez pas, c’est le pilier central pour enfin oser draguer une fille.

Je peux vous garantir que le jour où j’ai réalisé qu’aucune fille n’était « trop belle pour moi », que je valais autant que n’importe quel homme, et que j’ai considéré ces pensées comme mon nouveau paradigme, ça a changé ma vie, vraiment.

Franchissez le pas et osez draguer !

La dernière étape est indissociable de la précédente : il est temps de franchir le pas.

Vous avez des nouvelles croyances, vous vous répétez souvent des autosuggestions positives et vos actions doivent désormais être congruentes avec vos pensées.

Mise en situation : vous marchez dans la rue, confiant en vous répétant « Je suis un nouvel homme, je suis sûr de moi et je vais aborder ces filles »… Et vous le faites !

Répétez-vous sans cesse que vous allez y arriver et vous allez vraiment pouvoir franchir le pas.

Il reste juste à vous jeter à l’eau !

Et si elle ne vous répond pas ou que vous n’arrivez pas à avoir son numéro ?

Peu importe, vous avez osé et c’est ce qui importe. Vous n’êtes plus l’homme qui tremblait à l’idée de regarder une fille dans les yeux, vous avez réussi à l’aborder et c’est tout ce qui compte, au moins vous n’avez plus de regrets.

Persistez encore et encore, les hommes qui réussissent sont tombés 1000 fois et se relèvent toujours une fois de plus. Gardez toujours ça dans un creux de votre tête : si vous vous relevez toujours sans abandonner, vous arriverez TOUJOURS à vos fins.

La suppression de fausses croyances et la modification de paradigme sont un passage capital, par contre tout cela n’est rien si vous ne le mettez pas en pratique !

La pratique est l’élément-clé de votre progression, de l’augmentation de votre confiance en vous, de votre répartie et donc de votre succès.

En résumé, lorsque vous bloquez littéralement à l’idée d’aborder une fille, il vous faut d’abord comprendre l’origine de votre blocage, l’identifier, puis réaliser que c’est une fausse croyance basée sur du vent.

Ensuite remplacez-la par une croyance positive que vous vous répéterez le plus souvent possible en y croyant dur comme fer. Enfin, appliquez de manière à rendre ces nouvelles croyances réelles.

Appliquez tant que vous n’obtenez pas le résultat que vous voulez.

Dites moi dans les commentaires les croyances limitantes qui vous bloquent et comment vous comptez y remédier !

Related posts

Notre avis sur Badoo, le site de rencontres et application mobile gratuite

administrateur

Des nanas raisonnables sur Badoo pour un mec sérieux sur Lyon ?

romuald

Soyez un homme ! Voici 3 manières d’affirmer vos valeurs avec les femmes

administrateur