rhizomecollective.org
Image default
Alimentation / Nutrition

Peut-on être accro aux sodas ?

L’addiction à la cigarette, à l’alcool ou à la drogue est connue, et reconnue comme telle. Mais peut-on devenir dépendant de boissons apparemment anodines comme les sodas ?

Anodines ?

Les sodas cachent souvent sous leur apparence colorée et festive des ingrédients qui peuvent se révéler nocifs en cas de consommation excessive, comme :

  • la caféine
  • le sucre : une canette peut contenir l’équivalent de 7 morceaux de sucre
  • les édulcorants
  • les additifs : colorants, arômes, etc…
  • le gaz carbonique

Comment certains de ces ingrédients peuvent-ils perturber l’organisme au point de provoquer une addiction ?

Quels sont leurs autres effets négatifs sur le métabolisme ?

Quelques pistes de réflexion…

La caféine maintient un état de veille prolongé, effet prisé et donc recherché par les personnes hyperactives et en quête de performance.

  • La caféine à forte dose entraîne des tremblements, des insomnies, voire des migraines et de l’hypertension

Le sucre stimule dans le cerveau les zones du plaisir.

  • Le sucre en excès est responsable de maladies comme le diabète, l’inflammation, les pathologies cardiovasculaires…
  • Les aliments sucrés comme les sodas apportent des calories « vides » impliquées dans la prise de poids

Les édulcorants, qui ont été introduits dans les sodas pour contrer cet abus de sucre, leurrent le cerveau et entretiennent le besoin de ressentir le goût sucré. De plus, ils créent un effet rassurant et déculpabilisant : pas de sucre, donc pas de calories…

  • D’abord encensés, puis décriés, les édulcorants sont sources de polémiques et suspectés d’intervenir dans certaines pathologies, en particulier neurologiques. Leur innocuité reste donc à démontrer… mais dans le doute, la prudence est toujours de rigueur !

Le gaz carbonique génère les célèbres bulles… qui remplissent l’estomac et provoquent un sentiment de satiété, recherché par les personnes insatisfaites de leur poids pour moins manger.

  • Les boissons gazeuses artificielles provoquent des ballonnements et des maux de ventre

L’acide phosphorique est ajouté pour compenser le goût excessivement sucré qui pourrait provoquer un écœurement et stopper l’envie de consommer du soda.

  • Cet additif acidifie les sodas en diminuant leur PH, ce qui peut provoquer une fragilisation des dents en attaquant l’émail qui les protège (et explique qu’on peut décaper ainsi une vieille pièce de monnaie !)
  • Une ingestion excessive peut perturber le fonctionnement rénal et l’équilibre en calcium nécessaire, entre autres, à la structure de notre squelette

Enfin, si la soif déclenche l’envie de boire un soda, l’effet sera de courte durée : seule l’eau peut désaltérer correctement !

Auras-tu désormais envie d’étancher ta soif avec un verre de soda ? Tu veux lire la suite ?

Related posts

Les 2 meilleures vertus du thé vert

Irene

Calories de la bière sans alcool : fait-elle grossir ?

Irene

7 raisons de cuisiner à la vapeur douce

Irene