rhizomecollective.org
Image default
Entreprise

Investir dans une boulangerie dans l’Ain, comment y parvenir ?

Notez cet article

Vous souhaitez donner vie à votre passion pour le pain en investissant dans une boulangerie ? Sachez qu’il est nécessaire de passer par plusieurs étapes et il est nécessaire de s’y prendre avec prudence et persévérance.

La formation requise et la définition du projet

Selon la loi, pour qu’un commerce ait le titre de boulangerie, il faut que le pain soit produit et vendu au détail sur le lieu de vente. Même si le métier, dans lequel la créativité occupe une grande place, ne requiert pas de savoir-faire particulier, le chef d’entreprise ou un collaborateur doit détenir la qualification professionnelle d’artisan boulanger. La formation la plus recommandé est le CAP boulanger qui s’obtient en deux ans et qui permet d’apprendre à fabriquer et à présenter des pains dans le respect des normes de qualité, d’hygiène et de sécurité en vigueur.

Les personnes en reconversion professionnelle peuvent effectuer des formations accélérées pour obtenir le CAP boulanger en quatre ou six mois. On peut également faire un brevet professionnel boulanger qui permet d’acquérir les connaissances de base en gestion et organisation générale de l’entreprise. Un stage d’initiation est indispensable pour les personnes qui n’ont pas ce diplôme avant de pouvoir s’inscrire au répertoire des métiers. Ce stage est organisé par la chambre départementale des métiers.

Lors de la définition du projet, il est nécessaire de bien réfléchir sur l’identité de la boulangerie et la valeur ajoutée qu’elle apporte. Les produits doivent être choisis avec le plus grand soin. Si votre boulangerie est par exemple située dans la région Rhône-Alpes, il convient de mettre en avant la couronne du Bugey, le pain Marguerite, la pogne, la route ou la couronne lyonnaise. En effet, les spécialités régionales sont très appréciées par la clientèle qui tient généralement à consommer des produits locaux.

Les démarches administratives et le matériel à prévoir

Comme pour toutes les entreprises, le choix de statut juridique est très important pour une boulangerie. Pour cela, l’investisseur doit savoir s’il souhaite séparer son patrimoine personnel de celui de l’entreprise, s’il va apporter de l’argent personnellement, s’il compte investir seul ou avec des associés… Une fois rédigés, les statuts doivent être enregistrés auprès du fisc pour que les fonds du capital social puissent être débloqués. Il est plus prudent de se renseigner auprès de l’Institut national de la propriété industrielle pour savoir si le nom de l’enseigne n’est pas déjà une marque déposée par une entreprise du même secteur.

L’investisseur peut alors s’attaquer à l’achat des machines indispensables à son activité. Il est conseillé de s’adresser à un fournisseur de matériel de boulangerie dans l’Ain si votre boulangerie est par exemple située à Bourg-en-Bresse, à Gex ou à Montluel. En effet, le service après-vente est beaucoup plus facile si votre fournisseur se trouve à l’autre bout de la France. Des professionnels proposent des modèles intéressants de four professionnel, mélangeur, laminoir, diviseuse, pétrin, vitrine, présentoir… Vous trouverez certainement ce qu’il vous faut dans leur catalogue, mais n’hésitez pas à demander le maximum de précision, car ces machines sont essentielles pour la bonne marche de votre boulangerie.