rhizomecollective.org
Image default
Alimentation / Nutrition

« Gluten, pourquoi le blé est toxique et comment s’en passer »

Et si le gluten était le prochain scandale alimentaire ?

Pourquoi les malades sont-ils insuffisamment diagnostiqués ?

Pourquoi les pouvoirs publics n’informent-ils pas les populations et le milieu médical des dangers de la surconsommation de gluten, révélés par des scientifiques ?

A qui profite la surreprésentation du gluten dans notre alimentation ?

Le tableau est brossé dès les premières lignes de ce livre écrit par Jean Grimal, membre de diverses associations de défense des consommateurs.

Ce journaliste a enquêté pendant un an sur le gluten, avant d’écrire « Gluten, pourquoi le blé est toxique et comment s’en passer », paru aux éditions Ideo.

Le livre existe en format broché et Kindle.

Il est découpé en 5 parties :

  • Le malade, c’est peut-être vous…
  • Sensibilité au gluten, le blé n’est pas inoffensif
  • Le gluten nous rend malade
  • Le prochain scandale alimentaire
  • En finir avec le gluten

Qu’est-ce qui m’a amenée à lire « Gluten, pourquoi le blé est toxique et comment s’en passer » ?

Lorsque j’ai découvert par hasard ce livre dans une librairie, j’ai pensé « Encore un énième bouquin sur le gluten et le blé !… que peut-il nous apprendre de nouveau ? ».

Mais en même temps, un livre sur le gluten, ça excite toujours la curiosité !

  • Ce journaliste n’est pas médiatique, à l’inverse de Christophe Brusset
  • La parution de son livre est récente (2016) et n’a pas (encore) été promue sur les antennes
  • C’est un homme de terrain auprès des consommateurs
  • Il a pris le temps d’enquêter pendant une année

… Autant d’arguments qui m’ont incitée à acheter son ouvrage !

Qu’allez-vous apprendre en lisant « Gluten, pourquoi le blé est toxique et comment s’en passer » ?

Bien que le sujet soit évidemment toujours le gluten, les 5 parties sont catégorisées et offrent l’avantage de pouvoir être lues dans le désordre, au gré des informations qu’on recherche.

Voici un avant-goût… pour ouvrir l’appétit de la lecture !

La première partie est consacrée à la maladie cœliaque, ou intolérance au gluten, avec :

  • Des explications sur la maladie : symptômes intestinaux et extra intestinaux chez l’enfant et l’adulte, tests de dépistage, complications possibles, inventaire des personnes à risque
  • Un rappel historique de l’introduction du blé dans l’alimentation humaine et des raisons de son développement, et de la découverte de la maladie cœliaque
  • Le témoignage d’une infirmière ayant découvert sa maladie cœliaque à 40 ans (avec ses difficultés à se faire diagnostiquer, ses réussites et ses faiblesses par rapport à son régime, ses relations avec les « bien portants »)
  • Les conclusions de Jean Grimal : les raisons pour lesquelles cette maladie est toujours à l’heure actuelle mal diagnostiquée

La deuxième partie est consacrée à la sensibilité au gluten non cœliaque.

Cette maladie, qui toucherait plus de personnes que la maladie cœliaque, est actuellement au cœur d’une polémique. Jean Grimal prend position dans le débat, avec :

  • Un focus sur une étude scientifique
  • Le témoignage d’une jeune femme, « baladée » de traitements médicaux en examens inutiles, qualifiée de « stressée » et « hypocondriaque »… Jean Grimal va la suivre pendant 6 mois et donne les résultats de leurs observations communes
  • L’exemple de deux scientifiques émérites qui reconnaissent et défendent cette maladie
  • Le rôle de la gliadine (protéine présente dans le gluten) et la zonuline (molécule régulant la perméabilité intestinale produite en excès à cause du gluten) dans le développement de cette maladie

La troisième partie entre dans le vif du sujet, c’est à dire la responsabilité du gluten dans la pandémie mondiale des maladies directement liées à l’alimentation, avec :

  • Les avis du professeur Alessio Fasano, directeur d’un centre de recherche sur la maladie cœliaque aux Etats-Unis, et du Docteur Fiévet, spécialiste en immuno-rhumatologie, biologie clinique oncologique
  • Un focus sur
  • Le syndrome du côlon irritable, souvent qualifié de psychosomatique
  • Les douleurs articulaires et musculaires, avec le témoignage d’une retraitée de 70 ans atteinte d’arthrose
  • La polyarthrite rhumatoïde, et les résultats d’une étude norvégienne
  • Les problèmes dermatologiques, avec le témoignage d’une jeune lycéenne atteinte d’acné sévère
  • Les troubles de l’humeur, avec le témoignage d’une aide-soignante de 45 ans, souffrant de dépression chronique et dépendante de son traitement antidépresseur
  • Les pathologies neurologiques, avec l’état des recherches actuelles, cherchant à trouver le lien entre le gluten et la schizophrénie, voire l’autisme

La quatrième partie revient sur les scandales alimentaires depuis 1986 Scandales heureusement dénoncés par des « esprits indépendants » et mettant toujours en cause différentes filières de l’industrie agroalimentaire. Les conséquences de ces actes frauduleux ont parfois eu des conséquences dramatiques :

  • La vache folle et les farines animales
  • Le poulet à la dioxine
  • La grippe aviaire
  • Le lait maternel « enrichi » en mélamine
  • Les affaires Spanghero avec la viande de cheval et les viandes recréées à partir de carcasses d’animaux morts
  • Les tartelettes du géant Ikea

Sont-ils les précurseurs du prochain scandale que sera le gluten ?

Jean Grimal ne prend pas de gants pour mettre en cause la firme américaine Monsanto, les généticiens et les consortiums de la biotechnologie qui ont fabriqué des « Frankenblé ».

La cinquième partie nous explique pourquoi nous sommes dépendants du gluten, avec :

  • Les manipulations du marketing et de la publicité
  • Les différents conditionnements qui jalonnent notre vie : culturel, social, et les habitudes rassurantes

L’auteur nous donne alors quelques pistes pour en finir avec le gluten :

  • Comment renouer avec une alimentation plus saine
  • Comment découvrir d’autres saveurs, avec des exemples de farines et céréales sans gluten
  • Des recettes « indispensables » : pain, pâtes, crêpes, pain d’épices, galette des rois
  • La liste des aliments autorisés et interdits, fournie par l’AFDIAG

Ce que j’ai aimé… ou pas dans « Gluten, pourquoi le blé est toxique et comment s’en passer »

J’ai apprécié :

  • Les mots « scandale alimentaire » : j’ose espérer que de tels ouvrages participeront à faire éclater la vérité sur les méfaits du gluten
  • La reconnaissance de cette maladie qu’est l’hypersensibilité au gluten non cœliaque : le quotidien des personnes concernées est parfois difficile, face au scepticisme (voire aux moqueries !) de ceux qui croient que ça se passe « dans leur tête » !
  • La place donnée au rôle de l’alimentation dans notre santé, et à l’importance de prévenir les maladies, plutôt qu’essayer de les soulager avec des médicaments (faute de les guérir)
  • L’auteur nous fait comprendre que le gluten n’est qu’une petite partie de ce que nous ne contrôlons plus dans nos assiettes

J’ai moins aimé :

  • Le lien probable entre l’intolérance (ou la sensibilité) au gluten et au lait est juste évoqué, mais sans développement
  • Jean Grimal se focalise sur le gluten responsable de pathologies avérées. J’aurais aimé qu’il donne également une légitimité aux personnes ayant choisi de supprimer le gluten de leur alimentation pour d’autres raisons (lien article 12 raisons de supprimer le gluten)
  • Le chapitre consacré aux recommandations pour en finir avec le gluten est succinct : la liste des aliments autorisés et interdits n’est pas accompagnée par exemple de conseils pour bien lire les étiquettes et traquer le gluten caché, alors que c’est un exercice souvent difficile mais primordial

Ma conclusion

Même si certaines informations sont redondantes avec celles apportées par d’autres sources d’informations sur le gluten, ce livre a le mérite d’expliquer simplement l’état des connaissances actuelles, sans utiliser un discours technique, mais avec de solides preuves à l’appui des affirmations : il se lit très facilement et est destiné en priorité aux novices.

Les témoignages que Jean Grimal nous offre sont inédits et particulièrement intéressants.

Les preuves scientifiques sont certes importantes, mais on sait parfaitement qu’elles sont parfois cruellement absentes… car on ne les cherche pas, ou on ne met pas en œuvre les moyens nécessaires pour les trouver !

Les preuves empiriques que sont les témoignages ont alors toute leur valeur.

Et toi, serais-tu prêt(e) à témoigner de ton expérience avec le gluten ?

Related posts

11 astuces pour profiter des bienfaits du persil frais

Irene

Françoise et le régime cétogène

Irene

Comment faire des yaourts au « lait » végétal et sans yaourtière

Irene