rhizomecollective.org
Image default
Alimentation / Nutrition

Mon secret pour être en pleine forme

J’ai déjà souligné dans mon article sur le thé vert (Les 2 principaux bienfaits du thé vert) le rôle des aliments antioxydants. Notre vie moderne de plus en plus trépidante génère fatigue, stress, déprime et baisse de forme…..tous ces maux contre lesquels notre corps et notre esprit doivent lutter quotidiennement. Pour cela, en plus de l’oxygène, des protéines (viande, poisson, œufs…) et des hydrates de carbone (fruits, légumineuses, céréales), nous avons besoin de vitamines, de minéraux et de graisses équilibrées en Oméga 3/6. Malheureusement, notre alimentation du 21ème siècle qui offre une variété et une quantité impressionnante d’aliments, est très largement carencée. Il faut donc trouver des moyens de pallier à ces déficits….sinon, gare aux maladies ! J’ai donc décidé aujourd’hui, après un petit tour d’horizon de nos besoins en vitamines et minéraux, et des raisons pour lesquelles nous ne les trouvons plus assez dans notre assiette, de vous offrir mon secret pour y parvenir…

Je tiens à préciser que les données scientifiques citées proviennent d’une source fiable : ce sont celles de JM Magnien, ancien biologiste des hôpitaux, chef de service, pharmacien, nutritionniste, nutrithérapeute et enseignant au CERDEN (Centre Européen de Recherche pour le Développement et l’Enseignement de la Nutrithérapie à Bruxelles), qui a consacré une grande partie de sa carrière à l’étude du rôle de l’alimentation pour soigner (avec succès !) ses patients. Ce scientifique nous a été recommandé par le médecin nutritionniste qui conseille mon mari depuis la découverte de son hypersensibilité au gluten. C’est donc du sérieux !

1) Le rôle des vitamines

Comme les 13 desserts en Provence, 13 vitamines doivent être présentes à notre table :

– La vitamine B1 : elle participe à la transformation en énergie des graisses et des sucres ; elle est une substance active sur les cellules nerveuses et cérébrales (6 à 8 personnes sur 10 sont carencées, surtout les femmes).

– La vitamine B2 : elle est essentielle pour l’équilibre de la peau, des yeux(4 à 6 personnes carencées sur 10).

– La vitamine B3 : sa carence entraîne des troubles cutanés (5 personnes carencées sur 10) ; comme la B1 et La B2, elle participe à la transformation des sucres et des graisses.

– La vitamine B5 : elle est utile dans la fabrication de substances nécessaires aux cellules nerveuses et musculaires (carence exceptionnelle).
– La vitamine B6 : elle est indispensable à l’entrée du magnésium dans nos cellules (7 hommes sur 10 et 9 femmes sur 10 sont carencés).

– La vitamine B8 : elle aide à la transformation des graisses et protéines (carence rare).

– La vitamine B9 : elle est essentielle à la vie de nos cellules, car elle intervient dans la synthèse de l’ADN et de l’ARN, d’où son importance chez la femme enceinte et la personne âgée. Certaines pathologies séniles seraient dues à une carence en B9 (4 hommes sur 10 et 6 femmes sur 10 sont carencés).

– La vitamine B12 : elle participe à la fabrication des globules rouges (carence rare).

– La vitamine C : c’est un antioxydant aux pouvoirs multiples qui permet : o La synthèse du collagène utile à la peau, aux os et tissus o L’activité du cerveau o L’absorption du fer o De se débarrasser des métaux toxiques (plomb…) o De brûler les graisses pour fournir de l’énergie

(4 personnes sur 10 carencées)

– La vitamine A : son rôle dans la vision de nuit est bien connu. Elle participe à la croissance des cellules (3 à 5 personnes carencées sur 10).

– La vitamine D : cette vitamine fabriquée par la peau sous l’effet des UV du soleil est indispensable à la fixation du calcium dans les os, mais aussi à la régulation du système immunitaire car elle limite les réactions inflammatoires (8 personnes carencées sur 10).

– La vitamine E : c’est un anti oxydant qui possède des propriétés anti inflammatoires (carence extrêmement fréquente).

– La vitamine K : elle intervient dans la coagulation du sang, la fixation du calcium sur les os et la solidité de l’émail des dents (carence peu fréquente).

2) Le rôle des minéraux

Seuls 3 minéraux apparaissent dans les carences relevées :

– Le magnésium : il est plus que nécessaire, car il intervient dans 300 mécanismes biologiques de notre corps ! Par exemple : • Pour activer les vitamines • Dans la synthèse du cholestérol, de la vitamine D et des hormones sexuelles • Pour augmenter la production d’énergie

Mais comme il ne se stocke pas dans l’organisme, il en faut un apport régulier (7 à 9 personnes sur 10 carencées).

– Le zinc : comme le magnésium, il intervient dans 200 mécanismes biologiques (carences fréquentes chez les personnes âgées).

– Le sélénium : son action antioxydante protège le cœur, il active les hormones thyroïdiennes (nous sommes souvent à la limite de la carence).

3) Pourquoi nous sommes carencés :

– Au début du 20ème siècle, les Hommes mangeaient 2 fois plus en quantité et en qualité ; donc 2 fois plus de vitamines et minéraux. – L’agriculture intensive, les récoltes de fruits et légumes avant leur maturité, ont appauvri les aliments. – Les temps de transport et de stockage souvent trop longs détruisent une partie des vitamines.

– Les modes de cuisson trop chauds anéantissent le reste (souvenez-vous : la cuisson douce !7 appareils culinaires pour cuisiner facilement sans gluten).

– Le stress, de plus en plus présent dans notre vie moderne pressée et agitée : plus on est stressé, plus on puise dans notre réserve de vitamines et minéraux. Cela provoque une oxydation des parois de nos cellules : c’est ce qu’on appelle le « stress oxydatif cellulaire », qui peut provoquer vieillissement, cancers, etc…

Sans parler de la fatigue, des insomnies, des douleurs, de la baisse de libido, des troubles de la mémoire, etc….la liste est longue !

Je ne vais bien sûr pas vous laisser sur ce constat déprimant de l’état de notre alimentation moderne ! Alors comment faire pour compenser rapidement et facilement ces carences, puisque les aliments que nous achetons ne nous fournissent plus assez de vitamines et minéraux ?

Cultiver tous ses fruits, céréales et légumes ? élever vache, mouton, cochon, volaille ? loin de toute pollution ? vivre sans travailler au milieu des montagnes, à l’écart de la ville ?……bien sûr, c’est une utopie !

L’autre solution, bien plus rationnelle, est de prendre des compléments alimentaires. C’est ce que nous faisons depuis maintenant 1 an…et nous avons constaté la différence avant et après ! :

  • Nous avons résisté aux épidémies de grippe et gastro entérite de cet hiver, en ayant côtoyé des personnes atteintes.
  • Bien qu’ayant un métier stressant, nous avons constaté que notre niveau d’endurance face à l’énervement a été nettement amélioré.
  • Nous avons retrouvé un sommeil de « bébé ».
  • Même si la vie quotidienne n’est pas toujours facile, nous gardons le moral et l’énergie pour y faire face.

Tout cela en complément de notre alimentation sans gluten !

Il existe de nombreux vendeurs de compléments alimentaires, dont je ne m’engagerai pas ici à comparer les produits. Certains sont très sérieux, d’autres beaucoup moins….il faut donc veiller à quelques points essentiels avant de les acheter :

  • Les compléments doivent apporter des vitamines, minéraux et antioxydants à des doses approuvées par un professionnel de la santé : il faut les prendre quotidiennement, et toujours ensemble.
  • Ils ne doivent pas contenir du fer, du manganèse et du cuivre.
  • Les vitamines doivent être le plus possible naturelles.
  • Ils ne doivent pas contenir des doses de zinc supérieures à 15 mg/jour.
  • Les acheter en pharmacie est un gage de sérieux : pas d’origine douteuse, pas de gélules « vides » de principes actifs, pas d’erreurs de dosage.

J’ai trouvé personnellement les compléments alimentaires qui correspondent à tous ces critères : JM Magnien, dont j’ai cité les compétences au début de cet article, a créé une gamme de compléments alimentaires, qui sont aujourd’hui commercialisés dans 6 pharmacies en France (3 appartiennent à des membres de sa famille), avec un site sur internet pour passer commande.

Je suis un peu comme Saint Thomas, j’aime bien vérifier par moi-même…je me suis donc rendue dans l’une d’elles, à Semur en Auxois : j’y ai rencontré le fils Magnien, avec lequel j’ai pu discuter de ces compléments alimentaires. En gage de sérieux, il m’a même confié l’adresse mail et le numéro de téléphone de son père, en m’engageant à lui poser toutes les questions nécessaires, si besoin.

Voici ces compléments :

  • Un complexe de vitamines
  • Du magnésium
  • Un complexe d’antioxydants

L’association de ces 3 compléments garantit un dosage optimum des apports utiles, avec des AJR (apports journaliers recommandés) parfois supérieurs à 100 %, mais dans des limites raisonnables et nécessaires pour être efficaces.

Vous remarquerez qu’il manque la vitamine D : une supplémentation en hiver est nécessaire, mais elle ne peut être obtenue que sur prescription médicale.

Pendant les 2 premières semaines de prise de ces compléments, nous avons constaté que notre corps a réagi car nous allions fréquemment à la selle : une épuration de notre organisme et la preuve que cela fonctionnait ! Ensuite, tout est rentré dans l’ordre.

Cet apport nutritionnel a bien sûr un coût, mais quand on remarque les bienfaits que nous avons constatés sur notre organisme (résistance aux maladies, meilleure gestion du stress, énergie retrouvée…), il n’y a plus aucune hésitation à continuer :

La santé n’a pas de prix !

Et vous, quel est votre secret ?

Related posts

17 légumes « moches » et oubliés… avec des idées de recettes

Irene

Les 2 meilleures vertus du thé vert

Irene

2 recettes de fromage végétal

Irene