rhizomecollective.org
Image default
Nature / Jardin

Tout savoir sur le traitement du gazon

Notez cet article

L’entretien d’une pelouse est une chose à faire régulièrement. Cela permet de ne pas l’abîmer et lui évite d’avoir une couleur jaune. À l’instar d’un potager, il a besoin d’être nourri régulièrement. Il y a des petits détails auxquels il faut prêter attention afin que votre gazon se pare de sa belle couleur verte. Entre conseils et petites astuces, tous les moyens sont bons pour que votre extérieur soit au meilleur de sa forme.

Éliminer le feutrage et la mousse

La scarification fait partie intégrante du traitement du gazon. Elle consiste à enlever les résidus de végétaux qui se sont accumulés sur le sol au fil du temps. Il peut s’agir de feuilles mortes, d’herbes, de racines… Lorsqu’ils s’accumulent à la surface du sol, ils forment un feutrage qui empêche le gazon de respirer. Autrement, les débris de végétaux empêchent l’eau de couler à travers le gazon. En stagnant, il favorise l’apparition des mousses.

Pour les éliminer, vous n’avez besoin que de râteau et de scarificateur. Cette démarche est à faire une fois par an afin de laisser votre gazon respirer.

Désherber

Le désherbage fait partie des tâches à faire pour avoir un beau gazon. Les mauvaises herbes prennent vite de la hauteur et peuvent en même temps véhiculer des maladies. C’est une pratique qui est à faire deux à trois fois par an. Vous pouvez le faire au printemps avant que les mauvaises herbes entrent dans leur phase de croissance. Puis, revenir dessus à chaque fois que c’est nécessaire.

Le moyen utilisé pour désherber votre jardin va dépendre de la taille de celui-ci. S’il est assez petit, un désherbage à la main peut suffire. Dans le cas où votre jardin est assez grand, vous pouvez avoir recours à un désherbant mécanique ou thermique. Pour un désherbage à la main, vous pouvez utiliser des méthodes naturelles et non polluantes comme le vinaigre blanc. Vous pouvez aussi opter pour l’eau de cuisson de vos légumes.

Nourrir le sol

Pour cette dernière partie, vous pouvez avoir recours soit au terreau, soit à l’engrais. La fertilisation est un bon moyen de nourrir le gazon. En effet, le sol s’appauvrit au fil des années. Il a besoin d’être nourri avec des minéraux dont les principaux sont le potassium, le magnésium et le phosphore.

Vous pouvez aussi utiliser du terreau. Tout comme l’engrais, il est riche en végétaux en décomposition. En plus, il peut contenir du fumier qui est une matière organique issue d’urine et d’excréments d’animaux. Nous pouvons aussi parler de compostage. Le terreau a la particularité de pouvoir modifier la structure d’un sol. Par exemple, il peut diminuer l’acidité d’un sol ou faire en sorte que celui-ci soit riche en minéraux.

Arroser

Un gazon doit être arrosé régulièrement afin qu’il puisse garder sa belle couleur verte. C’est une opération qui est à faire plutôt en fin d’après-midi. À cet instant de la journée, l’évaporation est moins importante. La perte en eau est donc peu conséquente.

L’arrosage de votre gazon est à faire au moins une fois par semaine. Il est important de ne pas trop espacer l’arrosage pour ne pas créer de carence en eau. Toutefois, pensez à arroser abondamment le gazon lorsque vous le faites.

Related posts

Que dit la loi sur l’élagage d’arbres ?

Claude

Coulage d’une dalle béton pour installer un bassin : le guide

Claude

Pourquoi faire appel à un professionnel pour la construction d’un abri de jardin ?

administrateur