rhizomecollective.org
Image default
Nature / Jardin

Coulage d’une dalle béton pour installer un bassin : le guide

Notez cet article

La réalisation d’un projet de construction de piscine exige quelques étapes à suivre dans les règles de l’art, en allant des traçages au terrassement, passant par le drainage, jusqu’à la mise en eau. L’étape du terrassement de piscine est très importante, car elle permet de garantir la durabilité et la solidité du bassin futur. Elle permet aussi de prévenir tous les problèmes liés aux défauts de la terre comme l’écroulement et les mouvements de terrain.

Comment se déroule le terrassement de piscine enterrée ?

L’installation d’une piscine peut se faire de différentes manières, enterrée, semi-enterrée ou encore hors-sol. Le modèle enterré est le plus résistant et le plus pratique, il s’adapte en effet à tout type de terrain. Pour réaliser son installation, le terrassement de la piscine est crucial et doit être précis, il consiste à délimiter et à tracer l’emplacement du bassin puis à évacuer la terre pour la mise en place. Le niveau de difficulté dépend du type et de la composition du sol, c’est la raison pour laquelle il est conseillé de faire appel à un constructeur de piscine expérimenté à Sélestat (67), qui maitrise le terrassement de piscine enterrée. Sélestat est une commune française située dans les plaines de l’Alsace connaissant ainsi un climat semi-continental avec des étés très chauds, idéal pour des séances de piscine en extérieur.

Une entreprise professionnelle expérimentée saura analyser votre terrain pour un terrassement optimal et adapter dans le respect des normes et des règles de l’art la méthode idéale pour l’installation. Les travaux de construction débutent par le coulage de la dalle de béton avant de passer au drainage et au montage des margelles. Cette étape a pour but de créer la fondation de la construction et se divise en quatre grandes étapes.

La prise des mesures et la délimitation du terrain

Elle consiste à mesurer les dimensions de la piscine, les angles et le bon équerrage en utilisant des piquets où se tendent des cordeaux. Il faut définir le point 0 qui permet de repérer le niveau de la piscine sous la margelle et les parois. Pour ce faire, il faut prévoir une surface plus large que la taille réelle du bassin afin d’y intégrer les canalisations et les systèmes de drainage et de laisser de la place aux ouvriers. Il faut prévoir jusqu’à 50 cm supplémentaires, de même pour la profondeur, il est plus pratique de prévoir avec 5 à 15 cm en plus.

Le traçage du sol

Il consiste à copier la forme de la piscine sur une bâche ou un tissu large. Par la suite, il suffit de suivre les bordures pour le traçage en utilisant une bombe de peinture, des piquets ou des fils.

Les travaux d’excavation

Ils consistent à creuser le trou, cette intervention nécessite de faire usage de pelleteuse ou de tractopelle pour ôter la terre, selon la nature du sol. S’il est rocheux, un brise-roche sera nécessaire. Il faut être très attentif aux délimitations et aux niveaux. Par ailleurs, cette étape doit être réalisée dans des conditions climatiques favorables pour éviter l’écroulement de terrain.

L’évacuation de la terre

Toute l’opération engendre une grande quantité de terre, de gravats et de roches. Cet ensemble retiré pour l’emplacement du bassin peut être mis à la disposition de l’entreprise qui se chargera de s’en débarrasser ou proposé à d’autres entrepreneurs, jardiniers ou particuliers.

Related posts

Que dit la loi sur l’élagage d’arbres ?

Claude

Pourquoi faire appel à un professionnel pour la construction d’un abri de jardin ?

administrateur

Tout savoir sur le traitement du gazon

Claude