rhizomecollective.org
Image default
Alimentation / Nutrition

Gâteau à la patate douce… la recette sans gluten et sans lait

Le gâteau à la patate douce, appelé « gâteau patate » en créole, est un plat sucré traditionnel de la Réunion, plutôt consommé au goûter ou au petit-déjeuner.

Les Réunionnais le préparent généralement avec des patates douces à chair blanche, qui donnent une texture plus farineuse, mais il est possible de le réaliser avec des patates douces à chair orange, pour un résultat plus moelleux.

J’aime utiliser les patates douces, que ce soit en version salée ou sucrée : mon neveu expatrié dans cette île paradisiaque m’a mis l’eau à la bouche (merci Fred ;-)), en me faisant découvrir ce plat coloré et parfumé… mais la recette traditionnelle qu’il m’a alors envoyée contient de la farine de blé et du beurre, ce qui ne correspond évidemment pas à notre alimentation quotidienne !

Voici donc ma version sans gluten, sans lait, et allégée en sucre… mais tout aussi savoureuse !

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 patate douce (orange) de belle grosseur, pour environ 400 g de chair une fois cuite
  • 60 g d’huile de coco
  • 2 œufs
  • 20 g de farine de riz (ou autre farine sans gluten)
  • 50 g de sucre blond
  • 1 cuillère à café de rhum (sauf pour les enfants !)
  • 1 gousse de vanille

Préparation :

  • Eplucher la patate douce et la couper en morceaux
  • Cuire à la vapeur 15 minutes environ (vérifier la cuisson avec un couteau)
  • Enlever éventuellement les zones fibreuses qui restent dures
  • Ecraser ou mixer la chair cuite lorsqu’elle est encore chaude
  • Incorporer l’huile de coco, les œufs, la farine et le sucre
  • Ajouter les grains de vanille prélevés dans la gousse fendue en 2 dans le sens de la longueur… et le rhum, selon les goûts
  • Verser la pâte dans un moule graissé
  • Pour respecter la tradition, tracer des lignes qui se croisent avec une fourchette
  • Cuire à 180°C, 30 à 40 minutes, jusqu’à obtenir une jolie couleur dorée

A déguster tiède ou froid… mais c’est encore meilleur le lendemain, pour ceux qui peuvent attendre !

La minute patate !

La patate douce est un tubercule intéressant pour changer des pommes de terre, qu’elle peut remplacer dans beaucoup de recettes.

Parfois considérée comme un « légume oublié », elle est riche en fibres et en nutriments (dont des antioxydants), en particulier le bêta-carotène (précurseur de la vitamine A) qui donne la jolie couleur de la variété orange. Mais il existe aussi des variétés jaunes, pourpre, rouges…

Sa culture n’est pas réservée aux îles tropicales, car ce tubercule peut s’adapter à beaucoup de terrains, dans des régions où il ne fait pas trop froid, comme le sud de la France par exemple.

Bien qu’on puisse penser le contraire, c’est la patate douce qui a donné son surnom à la pomme de terre, à cause de leur ressemblance…  Mais contrairement à sa « cousine », on peut consommer les feuilles de la patate douce, comme des épinards.

Et toi ? Quelle est ta recette préférée à la patate douce ?

Related posts

Comment faire germer des graines à mucilage ?

Irene

7 sources de calcium sans lait

Irene

Défi culinaire de Valéry : l’Apfelstrudel sans gluten et sans lait

Irene