rhizomecollective.org
Image default
Alimentation / Nutrition

Le chanvre : ses bienfaits et 3 recettes

 

Nous savons que Dame Nature est très généreuse pour nous offrir des plantes bien plus saines que le blé moderne.

Ce qui nous permet de profiter des bienfaits des farines sans gluten qu’on obtient grâce à elles, mais aussi de leurs graines.

Parmi toutes ces plantes, le chanvre a souffert à tort du modernisme et d’une fausse réputation… pourtant on peut la classer dans la catégorie des « superaliments » et il mérite qu’on s’attarde sur ses bienfaits.

Pourquoi le chanvre n’a-t-il pas la place qu’il mérite ?

La culture du chanvre remonte très loin dans l’histoire de l’Homme, car on utilisait les fibres de ses tiges pour fabriquer des vêtements, des cordes, des voiles, du papier, etc… et ses graines pour obtenir de l’huile.

Très en vogue en Europe au 19ème siècle, sa production a progressivement diminué avec l’arrivée d’autres fibres naturelles, comme le coton, puis artificielles comme le nylon.

De plus, l’utilisation d’une variété de chanvre avec des effets psychotropes (le cannabis) a semé la confusion dans les esprits… mais je vous rassure, aucun risque avec la variété de chanvre que je vais vous présenter ici !

Le chanvre est finalement resté très populaire… chez les pêcheurs, car le chènevis (autre nom pour désigner les graines de chanvre) est un appât de prédilection pour les poissons ! Je me souviens très bien de mon papa qui attrapait les gardons ainsi…

Pourquoi remet-on le chanvre au goût du jour ?

On redécouvre depuis quelques temps les atouts du chanvre :

  • La plante a une croissance rapide, peu gourmande en eau, et ne nécessite pas d’apport de produits chimiques, car elle est peu sujette aux maladies. Elle fertilise de plus naturellement les sols.
  • Le chanvre est « pluridisciplinaire » car on peut valoriser toutes les parties (graines, tiges, feuilles) : au niveau alimentaire (suspense… je vous en reparle plus loin), mais aussi pour fabriquer des matériaux de construction, des fibres textiles (plus résistantes que celles du coton), des produits cosmétiques, des biocarburants… voire du plastique !
  • Il est riche en protéines, qui peuvent remplacer la viande pour les végétariens, vegans, végétaliens, flexitariens… et les autres 😉
  • Il apporte d’autres nutriments essentiels : acides aminés (les 8 acides aminés essentiels sont présents), acides gras indispensables (omégas 3, 6 et 9, surtout dans les graines décortiquées), fibres (surtout dans les graines entières), vitamines (en particulier du groupe B), des minéraux et oligo-éléments
  • Il apporte des saveurs particulières intéressantes, comme un goût de noisette avec les graines décortiquées par exemple… à (re)découvrir !

Fin du suspense : les différentes façons d’apprécier le chanvre !

  • Les graines entières (avec la coque), croquantes, peuvent être consommées telles quelles ou légèrement grillées : à l’apéritif, ou dans des salades, yaourts, pâtes à pain, gratins, etc…
  • Les graines décortiquées, plus douces que les entières, peuvent être consommées de la même façon, mais aussi servir de base à des préparations culinaires, ou être mixées dans de l’eau pour obtenir un lait végétal. Il faut les conserver au réfrigérateur.
  • L’huile de chanvre, obtenue avec les graines pressées (de préférence sans être chauffées pour préserver ses bienfaits), est une huile équilibrée en omégas 3 et 6 : à utiliser à froid dans les salades ou sur les légumes cuits, par exemple, mais pas en cuisson car elle supporte mal la chaleur. Elle doit aussi être conservée au réfrigérateur.
  • La farine de chanvre (sans gluten !) est fabriquée à partir du tourteau (résidu des graines après le pressage) broyé et tamisé : à intégrer à d’autres farines pour réaliser des pâtes à pain, à gâteaux… mais en petite quantité, car son goût est assez prononcé, et sa couleur foncée.
  • Le beurre de chanvre (ou purée de chanvre): ce mélange de graines décortiquées mixées (parfois avec un ajout d’huile) peut être tartiné, ou agrémenter des préparations culinaires
  • La poudre protéinée: cette farine tamisée plus finement est très riche en protéines (du fait de la diminution du taux de fibres) et est utilisée en complément alimentaire

3 recettes pour apprécier le chanvre : à l’apéro, en plat principal, et en dessert … sans gluten et sans lait comme d’hab ! 😉

Crackers à la farine de chanvre

Ingrédients pour une trentaine de crackers

  • 200 g de farine de riz
  • 40 g de farine de chanvre
  • ½ cuillère à café de bicarbonate
  • 1 cuillère à café de sel (à adapter selon les besoins/goûts)
  • 130 ml d’eau
  • 50 g de beurre clarifié
  • 2 cuillères à soupe de graines : pavot, tournesol, sésame…

Préparation (dans un robot)

  • Mélanger les farines avec le bicarbonate et le sel
  • Incorporer l’eau et le beurre clarifié (ramolli à température ambiante)
  • Ajouter les graines sans mixer
  • Étaler la pâte finement, entre 2 feuilles de papier cuisson pour plus de facilité
  • Découper les crackers selon la forme désirée, et les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson
  • Cuire au four 15 minutes à 180°C
  • Laisser refroidir avant de déguster : par exemple en « trempettes » dans un fromage végétal

Burger végétal protéiné

Ingrédients pour 3 burgers :

  • 100 g de tofu
  • 50 g de graines de chanvre décortiquées
  • 1 cuillère à soupe d’autres graines : sésame, pavot… au choix
  • 1 cuillère à café de miso de riz (préparation fermentée, sans gluten, à base de soja et de riz) pour remplacer le sel
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco
  • 1 cuillère à soupe d’herbes aromatiques ciselées : persil, coriandre… selon les goûts
  • 1 gousse d’ail pressée

Préparation :

  • Égoutter le tofu
  • Mixer grossièrement le tofu avec les graines
  • Incorporer le miso, l’huile de coco, les herbes et l’ail
  • Former 3 burgers
  • Cuire au four 20 min à 150°C
  • Servir accompagnés de légumes

Mini cookies aux pépites de chocolat

Ingrédients pour 20 mini cookies :

  • 150 g de graines décortiquées
  • 30 g de sucre blond
  • 2 œufs
  • 40 g d’huile de coco
  • ½ cuillère à café de bicarbonate
  • 20 g de pépites de chocolat noir sans gluten

Préparation :

  • Mélanger tous les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte (assez liquide)
  • Répartir la pâte dans des mini moules
  • Cuire au four 20 minutes à 180°C
  • Laisser tiédir et démouler rapidement
  • Réserver au froid pour une meilleure tenue (l’huile de coco se ramollit à température ambiante)

Et toi ? Comment utilises-tu le chanvre ?

 

Related posts

Gâteau à la patate douce… la recette sans gluten et sans lait

Irene

Comment recevoir un intolérant au gluten ?

Irene

7 raisons de cuisiner à la vapeur douce

Irene